Unis contre l’oubli !

La boite mémoire

Comme l’oubli est l’ennemi déclaré des élèves, et qu’il est une des causes d’abandon fréquente en arabe, mais aussi dans d’autres langues rassurez-vous, nous mettons rapidement en place ce quel’on appelle une « boite mémoire », ou « boite de Leitner »pour les intimes.

De quoi s’agit-il ?

Un simple boite compartimentée que chacun se procure ou fabrique, dans laquelle sont disposées des fiches cartonnées. Le premier compartiment sert à la révision une heure après l’apprentissage du vocabulaire, de la leçon de grammaire, ou de tout autre chose. Le deuxième compartiment sert à la révision un jour après. Le troisième compartiment sert à la révision une semaine après ; le quatrième compartiment, un mois après ; et le cinquième six mois après.

Lorsque la fiche n’est pas sue, elle reste à sa place, ou même rétrograde.

La fréquence de révision est ensuite à ajuster en fonction de chacun.

La courbe de l’oubli

Cette technique se fonde sur les observations relatives au comportement de la mémoire, représenté schématiquement par la courbe de l’oubli, ou « courbe d’Ebbinghaus », encore pour les intimes. Voyez par vous-même :

Courbe de l’oubli

En l’absence de rappel fréquent, la courbe de rétention d’information descend inexorablement vers le gouffre de l’oubli, emportant avec elle le courage des élèves.

C’est ce qui arrive trop souvent en raison d’une absence de rationalité dans l’apprentissage.

Les applications

Pour les férus de technologie, il existe aussi des applications Smartphone remplaçant la bonne vieille boite. Ces applications sont variées, plus ou moins performantes, gratuites ou payantes. Contre l’oubli, tous les coups étant permis, chacun est invité à employer la méthode de son choix. L’important est de ne pas livrer notre mémoire aux aléas de rappels non planifiés. Car en conclusion, la mémoire peut rester un ami, à condition qu’on soit à l’heure à ses rendez-vous !